Nuestros protagonistas, nuestras personas
Une mobilisation massive
La Communauté autonome de Madrid décide d'habiliter une deuxième morgue dans les installations du futur siège de l'Institut médico-légal, seul bâtiment ayant vu le jour du projet de Cité judiciaire de 2007 (en mars).

Mercredi 25 mars
La première visite des installations a lieu à 13h00. Elecnor détache ses premiers employés en éclaireurs, accompagnés de Miguel. Ainsi, Esther Burgos, Javier Arbizu, Güido Efrain, David Ávila et Carlos Buitrago visitent les lieux.
15h45 : la visite se termine ; les installations s'avèrent opérationnelles à 90 % après 12 ans d'arrêt.
16h40 : installation d'un groupe électrogène de 1 000 kVA.
20h30 : l'ensemble du bâtiment est éclairé et dispose d'électricité.

Jeudi 26 mars 
Elecnor envoie une équipe de plus de 30 professionnels sur place. Toutes les installations de climatisation sont vérifiées, réparées, étalonnées et finalement remises en marche.

Vendredi 27 mars
Toutes les chambres froides sont mises en service, des luminaires sont installés dans tout le bâtiment, les ascenseurs sont activés et tous les accès, parties communes et sanitaires sont remis en état.

Samedi 28 mars
Le groupe électrogène est éteint, et le bâtiment est enfin relié au poste de sectionnement, puis au poste de transformation pour son alimentation en énergie de réseau.

Le samedi, le bâtiment était enfin prêt à fonctionner à 100 %. Nos collègues étaient venus à bout de ce défi difficile en à peine trois jours. Des heures et des heures de travail, d'approvisionnement, de transport, de contretemps, de difficultés, mais surtout une mobilisation massive de toute l'équipe d'Elecnor. 


Philip Kotler, le père du marketing moderne, disait qu'un client satisfait constitue la meilleure forme de publicité. L'architecte de la Communauté autonome de Madrid, chargé de superviser tous les travaux, a appelé notre collègue Miguel et lui a dit : « Jamais, en 12 années de service, je n'avais assisté à un tel travail de la part d'une entreprise. »