Assemblée générale 2016. Elecnor augmente son dividende de 5% par rapport à 2014

En 2015, le bénéfice net d'Elecnor a augmenté de 12,2% pour se situer à 65,7 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a atteint 1,881 milliard d'euros, en progression de 9,1%À la fin de l'année dernière, la dette financière nette du Groupe se situait à 280 millions d'euros, contre 348 l'année précédente (-19,5%)

18 le mai 2016

Madrid, le 18 mai 2016.- L'Assemblée générale des actionnaires d'Elecnor, tenue ce mercredi à Madrid, a approuvé la proposition du Conseil d'augmenter de 5% le dividende au titre de l'exercice 2015, par rapport à celui versé en 2014. Le dividende total par action s'élève ainsi à 0,2627 euros, dont 0,050 euros par action ont été versés en janvier dernier en acompte. Le 8 juin prochain, les 0,2127 euros par action restants seront versés à titre de dividende complémentaire. 

Compte tenu de cette augmentation de 5%, le taux de croissance annuel du montant total distribué –toujours en numéraire– au titre de chaque exercice au cours des 10 dernières années est de 9,3%

Exercice 2015

Elecnor a obtenu en 2015 un bénéfice net consolidé de 65,7 millions d'euros, en progression de 12,2% par rapport à 58,5 millions en 2014. 

Les principaux facteurs ayant contribué à l'évolution favorable du résultat consolidé 2015 par rapport à celui de l'exercice précédent sont : la contribution positive d'une bonne partie des sociétés du Groupe qui déploient leur activité sur les marchés étrangers ; le résultat obtenu grâce à l'exportation des deux satellites d'observation de la terre du Groupe, Deimos-1 et Deimos-2, dans le cadre de l'alliance stratégique signée au mois de juin dernier avec le groupe canadien UrtheCast ; l'évolution favorable du marché national en termes de volume d'affaires et de rentabilité ; et les résultats positifs de la production d'énergie des parcs éoliens gérés par le Groupe en Espagne, favorisés par les prix obtenus sur le marché ibérique de l'électricité (MIBEL).

Pour sa part, le chiffre d'affaires consolidé d'Elecnor a atteint 1,881 milliard d'euros, en progression de 9,1% par rapport à 2014. 

En ce qui concerne la ventilation du chiffre d'affaires par zone géographique, le marché international représente 54,7% du total et le marché intérieur 45,3%. 

Dette financière nette

La dette nette financière à l'échelle du Groupe en fin d'année s'élevait à 280 millions d'euros, contre 348 millions en 2014, soit une réduction de 19,5%. Quant au ratio Dette financière nette/EBITDA du Groupe restreint, il était de 2,20, bien en-dessous des limites fixées par les accords financiers.

Les principales opérations à l'échelle du Groupe

Elecnor Deimos –la division de technologie d'Elecnor– a scellé le 23 juin 2015 une alliance stratégique avec la société canadienne UrtheCast afin d'accomplir ensemble des projets dans l'aérospatial. L'opération prévoyait la vente des deux satellites d’observation de la Terre d'Elecnor, Deimos-1 et Deimos-2, à UrtheCast, ainsi qu'un certain nombre d'accords complémentaires. 

En même temps, Elecnor Deimos et UrtheCast décidaient de travailler en partenariat sur les opportunités intéressant les deux sociétés. Elecnor est ainsi devenu le partenaire stratégique d’UrtheCast dans le cadre du programme « Constellation », dont l’objectif est de développer la première constellation entièrement intégrée de satellites optiques d’observation de la Terre et de radar. L'entreprise espagnole va collaborer dans les domaines du contrôle de mission, des stations terrestres pour la commande et la réception de données, l'analyse de mission et la dynamique de vol, ainsi que dans l’intégration de la charge utile des satellites radar dans la salle blanche du Centre d'intégration et d'exploitation des satellites d’Elecnor à Puertollano (Ciudad Real).

La vente des satellites a été conclue le 15 juillet, pour la somme totale de 76,4 millions d'euros.

Par ailleurs, profitant de la reprise des marchés financiers favorisée par la baisse actuelle des taux d'intérêt, Elecnor a signé le 2 juillet un contrat de novation pour modifier certaines conditions de l'emprunt syndiqué de 600 millions d'euros signé en juillet 2014 auprès de 19 établissements financiers nationaux et internationaux.

Cette novation a permis de reporter l'échéance d'un an, jusqu'en juillet 2020, et d'améliorer les conditions des marges initialement convenues pour ce financement.

Enfin, en 2015, un accord est intervenu avec les banques assurant le « project financing » des deux centrales solaires thermiques situées à Alcázar de San Juan (Ciudad Real) auxquelles participe Elecnor, afin d'en adapter le financement à la nouvelle situation de l'industrie renouvelable en Espagne à la suite de la modification de la réglementation. Ces nouvelles conditions de financement prévoient une extension de l'échéance de remboursement de l'emprunt ainsi qu'une réduction de la marge d'intérêt.