90-6456

Le Groupe Elecnor restructure ses sources de financement pour les aligner sur son ferme engagement pour un développement durable

Le Groupe Elecnor restructure ses sources de financement pour les aligner sur son ferme engagement pour un développement durable

Par la novation d'un financement syndiqué, qui devient durable en répondant aux exigences des principes du prêt lié à la durabilité.

Madrid, 1 le octobre 2021

Le Groupe Elecnor a restructuré ses sources de financement à long terme pour les rendre vertes, en misant directement sur l’atteinte des objectifs liés au programme de développement durable. C’est ainsi que la société vient de signer une novation du contrat de crédit syndiqué qu’elle avait formalisé dans l’exercice 2014 et qui avait déjà fait l’objet de novations successives en 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019, lui ayant permis d’étendre sa durée à chacune des échéances et d’améliorer ses conditions.

Cette dernière novation reporte l’échéance d’un peu plus de deux ans, jusqu’à septembre 2026. Elle prévoit également un amortissement anticipé volontaire de 150 millions d’euros sur la tranche de Prêt et une augmentation de 100 millions d’euros sur la tranche de Crédit. Le plafond de financement passe donc à 350 millions d’euros, composés d’une tranche de Prêt de 50 millions et une tranche de Crédit de 300 millions.

Le financement susvisé remplit les exigences définies par les  « Sustainability Linked Loan Principles » et a de ce fait été qualifié de durable.

La novation a été souscrite par Santander (l’agent), Caixabank, Abanca, BBVA, Kutxabank, Sabadell, Barclays, Société Générale, Unicaja, Crédit Agricole, Banco Cooperativo et Bankoa.

Placements privés, verts et durables

Elecnor a en outre signé trois placements privés à long terme d’un montant de 100 millions d’euros:

  • 50 millions d'euros sur 10 ans, sous forme de prêts durables, coordonnés par Banca March.50 millions d'euros sur 10 ans, sous forme de prêts durables, coordonnés par Banca March.
  • Ce prêt, d'un montant de 20 millions d'euros sur 10 ans, est en outre conforme aux principes des "Green Loan Principles", puisque les fonds sont destinés à des projets classés comme verts, souscrits par l'ICO et avec Banco Sabadell agissant en tant que coordinateur. 20 millions sur 10 ans, respectant en plus les principes des « Green Loan Principles » puisque les fonds sont destinés à des projets qualifiés de « verts », pris par ICO et placés par B. Sabadell.
  • 30 millions sur 14 ans, sous un format d’obligation durable émise sur le Marché alternatif des titres à revenu fixe espagnol (connu sous son acronyme espagnol MARF), ayant la notation du Groupe Elecnor (Investment Grade : BBB-) et également placés par B. Sabadell.

Grâce à toute cette restructuration, le Groupe Elecnor a réussi à reporter les échéances de son financement à long terme pour atteindre des maturités moyennes de près de 10 ans, tout en maintenant des coûts réduits.

Le conseil juridique pour l’ensemble de ces opérations a été assuré par le cabinet Cuatrecasas.

Le cabinet G-Advisory (G. Garrigues) est quant à lui la société de conseil en matière de Développement durable chargée d’émettre les rapports liés à ces financements.

Le Groupe Elecnor et le développement durable

Le Groupe Elecnor a mis en place une stratégie de lutte contre le changement climatique en se fixant plusieurs objectifs à atteindre en 2030, alignés sur les ODD. Cette stratégie repose sur deux objectifs principaux : d’une part, celui de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 25 % (ce que la société appelle « mesure d’atténuation ») et d’autre part, celui d’adapter l’activité de concessions du Groupe aux changements climatiques et de détecter les opportunités qui en découlent (mesures d’adaptation).

En restructurant sa dette et en transformant son financement à long terme (pour le rendre durable et/ou vert), le Groupe Elecnor réaffirme une fois de plus son engagement à respecter les normes de responsabilité les plus strictes en matière de développement durable. À travers ses activités, le Groupe s’emploie ainsi activement à encourager la protection de l’environnement via les énergies renouvelables et la réduction de l’empreinte carbone.

Les nouvelles lignes de financement s’inscrivent dans notre volonté de promouvoir l’ODD 13 « Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques » du Pacte mondial des Nations Unies, en favorisant le développement de projets durables et écoresponsables.