Elecnor fait son entrée dans le secteur de l'extraction pétrolière en rachetant 30 % de Wayra Energy
Elecnor fait son entrée dans le secteur de l'extraction pétrolière en rachetant 30 % de Wayra Energy
• D'après les estimations de Wayra Energy S.A., le nombre de barils produits en dix ans sur ses trois champs pétroliers en Équateur augmentera de 30,7 millions. L'investissement est évalué à 276 millions d'euros.
Madrid, 13 le mai 2019

Elecnor a conclu un accord stratégique avec Vinccler, société internationale d'ingénierie et de construction, pour se lancer dans l'activité du pétrole et du gaz en Équateur. Le groupe espagnol est donc entré à hauteur de 30 % au capital de Wayra Energy S.A., filiale de Vinccler présente en Équateur. L'objectif de l'opération est de mener à bien conjointement les projets qui ont été confiés à cette société par le gouvernement équatorien dans le cadre de contrats signés avec l'entreprise publique équatorienne Petroamazonas EP. Cet accord marque les débuts d'Elecnor dans l'exploitation pétrolière, à l'échelle nationale et internationale.

Le champ Paka Norte a été attribué à Wayra Energy suite à l'appel d'offres « Campos Menores 2017 » lancé par Petroamazonas EP en République équatorienne. Et en 2018, Wayra Energy remportait deux autres champs matures, Oso et Yuralpa, dans le cadre de l'appel d'offres « Oil & Gas 2018 ».

L'objectif est d'accroître de 30,7 millions de barils la production de ces champs pétroliers attribués à Wayra Energy, entreprise dont Elecnor détient dorénavant 30 %, dans le cadre d'un contrat de services sur dix ans. Pour ce faire, 52 puits seront forés ou réactivés. Les investissements réalisés pour cette opération s'élèveront à 332 millions de dollars (soit environ 276 millions d'euros) pour la modernisation ou la mise en marche de ces puits.

Elecnor en Équateur

Elecnor, filiale du Groupe Elecnor, est une entreprise équatorienne créée en 1975. Depuis ses débuts, elle bénéficie d'une réputation d'excellence dans les projets « clés en main » (EPC – ingénierie, approvisionnement et construction) dans les domaines suivants : lignes de transport électrique à 230 et 138 kV, lignes de sous-transport électrique à 69 kV, lignes de distribution à 13,2 kV, postes électriques et éclairages.