Elecnor s'apprête à construire au Mexique une centrale à cycle combiné d'une capacité de 790 MW
24 le octobre 2015

Madrid, le 26 octobre 2015.- Elecnor, en consortium avec Duro Felguera, a remporté l'appel d'offres lancé par la Commission fédérale de l'électricité (CFE) du Mexique pour la construction de la centrale à cycle combiné Empalme II, dans l'État de Sonora. Le projet s'élève à 397 millions USD (près de 349,3 millions d'euros au taux de change courant), aux termes du contrat signé vendredi soir à Mexico. 

Il prévoit la conception, l'ingénierie, la construction, l'installation, les essais et la mise en service de la centrale, dont la capacité atteindra près de 790 MW. Elle fonctionnera au gaz naturel. Elle comptera deux groupes turbogénérateurs à gaz, deux chaudières de récupération de chaleur avec trois niveaux de pression, et une turbine à vapeur. Le système de refroidissement envisagé est du type circuit ouvert utilisant l'eau de mer. La centrale sera reliée à une sous-station de 400 kV.

La CFE précise que cette installation est destinée à répondre à la demande croissante d'électricité dans le nord-ouest du pays.

Huit consortiums ont participé à l'appel d'offres, dont six ont été finalistes, dans un éventail de prix de 8%. Le marché a finalement été attribué à Elecnor et Duro Felguera qui ont obtenu la meilleure ponctuation à l'évaluation technique et économique.

Le délai d'exécution est estimé à 30 mois.

Présence au Mexique

Elecnor construit actuellement une autre centrale à cycle combiné dans l'État de Sonora, précédemment attribuée au groupe par la CFE : Agua Prieta II, dont la capacité garantie atteint 394,1 MW. Elecnor déploie encore un projet singulier au Mexique : il s'agit d'un gazoduc qui permettra de transporter le gaz naturel de l'état de Tlaxcala à celui de Morelos, dans le centre du pays. 

La présence d'Elecnor sur le marché de l'électricité au Mexique date de 1992. Depuis, le groupe a développé de fortes capacités globales dans l'EPC. Par ailleurs, à travers sa filiale au Mexique, il a élargi sa gamme d'activités à des domaines tels que l'infrastructure du gaz et son exploitation sous un régime de concession, les grandes centrales de production d'énergie, le secteur de la santé, les énergies renouvelables, les télécommunications et les systèmes d'information, le pétrole, la construction et les installations. 

Au cours de près de 25 ans au Mexique, Elecnor a mis en œuvre 65 sous-stations électriques qui représentent une puissance installée totale de 7 000 MVA, un réseau électrique de 1 100 kilomètres, et près de 255 kilomètres de fibre optique, ainsi que la construction ou la rénovation de 6 hôpitaux, et une centrale électrique.