Elecnor scelle une alliance stratégique avec la société canadienne UrtheCast afin de mener en commun des projets dans l’aérospatial
L’opération prévoit la vente à UrtheCast des deux satellites d’observation de la Terre d’Elecnor, Deimos-1 et Deimos-2, ainsi qu’une autre série d’accords annexes, pour un montant total de 74,2 millions d’euros
23 le juin 2015

Elecnor devient ainsi un partenaire stratégique d’UrtheCast dans le cadre du programme « Constellation », dont l’objectif est de développer la première constellation entièrement intégrée de satellites d’observation de la Terre optiques et radar 

L’accord vient renforcer la stratégie de croissance d’Elecnor Deimos pour la construction de satellites et son entrée sur de nouveaux marchés du secteur aérospatial

Madrid, 23 juin 2015.- Elecnor, par le biais de sa division technologique, Elecnor Deimos, a scellé une alliance stratégique avec la société canadienne UrtheCast, dans le but de mener en commun des projets dans l’aérospatial. L’opération prévoit la vente à UrtheCast des deux satellites d’observation de la Terre d’Elecnor, Deimos-1 et Deimos-2, ainsi qu’une autre série d’accords annexes, pour un montant total de 74,2 millions d’euros. 

En vertu de l’accord, l’opération devra être effective avant le 21 août prochain. 

Elecnor Deimos et UrtheCast ont convenu de travailler en partenariat sur les opportunités mutuellement bénéfiques. Elecnor devient ainsi un partenaire stratégique d’UrtheCast dans le cadre du programme « Constellation », dont l’objectif est de développer la première constellation entièrement intégrée de satellites d’observation de la Terre optiques et radar. L’entreprise espagnole collaborera dans les domaines du contrôle de mission, les stations terrestres pour commander et recevoir des données, l’analyse de mission et la dynamique de vol, ainsi que dans l’intégration de la charge utile des satellites radar dans la salle blanche du Centre de recherche et des opérations de satellites d’Elecnor à Puertollano (Ciudad Real).

Un tremplin vers la croissance

L’alliance témoigne de la maturité acquise par Elecnor Deimos, qui renforce sa présence sur l’ensemble de la chaîne de valeur des missions spatiales : conception, intégration, validation, lancement, opération et exploitation commerciale des satellites d’observation de la Terre, ainsi que le développement de systèmes spatiaux d’observation de la Terre pour des tiers.

La société a acquis ces compétences au travers des projets Deimos-1 et Deimos-2. L’accord de rachat par UrtherCast met en valeur la stratégie technologique et industrielle d’Elecnor et complète avec succès l’aventure démarrée il y a dix ans avec les deux satellites, dont les premières études techniques, en rendant unique ce business model dans le secteur espagnol de l’aérospatial.   

L’accord renforce la stratégie de croissance d’Elecnor Deimos pour la construction de satellites.  Profitant de la dynamique donnée par cette opération, le groupe se prépare par ailleurs à faire son entrée sur de nouveaux marchés du secteur aérospatial. 

Elecnor Deimos, au premier rang des leaders de l’industrie aérospatiale européenne

Le satellite Deimos-1, envoyé dans l’espace en juillet 2009, était à l’époque le premier satellite privé en Europe. Deimos-2, mis en orbite le 19 juin 2014 après avoir été intégré dans le Centre d’intégration et de contrôle des satellites d’Elecnor de Puertollano (Ciudad Real) est le seul satellite espagnol à très haute résolution et considéré comme l’un des meilleurs au monde s’agissant du principal paramètre, à savoir la résolution spatiale. Les deux satellites sont destinés aux mêmes applications : agriculture, environnement, changement climatique, sécurité, défense, contrôle des frontières, déforestation, gestion des ressources hydriques et soutien à la gestion des crises provoquées par des catastrophes naturelles.

Outre son activité d’Observation de la Terre par l’exploitation de satellites, Elecnor Deimos est également présent dans trois autres segments par le biais des divisions suivantes : Sistemas de satélite, qui englobe tous les travaux de construction et d’intégration des systèmes complets ; Aeroespacial y Defensa, qui participe à différents programmes de l’Agence spatiale européenne (ESA), et Aeronáutica y Marítima, qui est présente dans la navigation aérienne et les systèmes d’information au public dans les grands centres de communication. Sa présence dans ces quatre segments d’activité permet à Elecnor Deimos de figurer parmi les principaux acteurs de l’industrie aérospatiale européenne.

UrtheCast et son programme « Constellation » 

UrtheCast est une entreprise technologique basée à Vancouver qui a développé le premier signal vidéo ultra HD de la Terre transmis tout en couleur depuis l’espace. La société est cotée à la bourse de Toronto.

Au même titre que d’autres entreprises de premier plan du secteur aérospatial, UrtheCast a construit, lancé, installé et mettra prochainement en service une caméra vidéo en ultra HD, appelée Iris, dans la Station spatiale internationale (ISS). Cette caméra est située à côté d’une autre à résolution moyenne (MRC), également mise au point par UrtheCast, qui a été mise en service en 2014. 

Les deux caméras fourniront des images de la Terre qui seront utilisées par différents secteurs, tels que l’agriculture, l’environnement et l’aide humanitaire

Dans le cadre du programme « Constellation », il s’agit du développement d’une constellation mixte de satellites d’observation de la Terre optiques et radar (SAR). Ces satellites voleront par groupes de deux, un optique et un radar, fournissant des capacités d’observation simultanée uniques.

Ce système pourra également capter des vidéos en haute résolution depuis l’espace.

Le rôle des alliances pour Elecnor 

L’opération s’inscrit enfin dans le cadre de la stratégie d’Elecnor de diversifier ses circuits de financement pour impulser ses plans de croissance, en accordant une importance particulière aux alliances nouées avec des partenaires stratégiques. C’est ainsi qu’Elecnor a passé un accord en 2014 avec le groupe hollandais APG en vue d’une collaboration pour de nouveaux projets de transport de l’énergie en Amérique latine. Dans le cadre de cet accord, l’entreprise concessionnaire du Groupe, Celeo, a permis l’entrée d’APG dans le capital de sa filiale Celeo Redes, chargée des investissements dans les projets de réseaux électriques. Par ailleurs, Enerfín, la filiale consacrée à l’énergie éolienne, a cédé au fonds canadien Eolectric Club Limited Partnership une part de 49 % dans la société détenant le complexe éolien de L’Érable (Québec, Canada)