Le satellite Deimos-1 effectue le suivi des grands incendies déclarés dans la région de Valence
3 le juillet 2012

Madrid, le 3 juillet 2012. – Ces derniers jours, le satellite d'observation de la Terre Deimos-1, lancé en juillet 2009 dans l'espace par Elecnor Deimos, division technologique d'Elecnor, est en train d'effectuer un suivi des deux grands incendies déclarés dans la région de Valence au cours de la dernière semaine de juin.

Comme on peut le voir sur les images capturées par Deimos-1 hier, le 2 juillet 2012 à 12h11 heure locale, les deux incendies ont ravagé plusieurs zones forestières de la région de Valence et sont facilement repérables depuis l'espace. L'incendie déclaré dans la commune d'Andilla vendredi dernier reste partiellement actif, et certaines colonnes de fumée sont visibles sur l'image qui a été prise (Figure 2). Ce feu a touché Los Serranos et Campo de Turia, dans la région de Valence, et le Alto Palancia, dans celle de Castellón. Compte tenu des informations qui avaient été obtenues avant l'incendie (Figure 1), Elecnor Deimos estime qu'un total de 17,333 hectares ont été brûlés (Figures 3, 4 et 5). D'autre part, l'image montre une partie de l'incendie déclaré jeudi dans la commune de Cortes de Pallás, qui s'est rapidement étendu et a détruit des milliers d'hectares à Hoya de Buñol, Valle de Cofrentes, Canal de Navarrés et Ribera Alta. À partir des informations partielles disponibles (Figure 6), Elecnor Deimos estime que 19,177 hectares ont été détruits par les flammes autour des communes de Dos Agua, Millares et Catadau. La partie occidentale de l'incendie sera évaluée dans les prochains jours.

Elecnor Deimos poursuivra ses observations sur ces deux incendies afin d'évaluer leur état et le nombre définitif d'hectares touchés par l'incendie. Une fois de plus, le système Deimos-1 fait preuve de sa capacité à apporter des informations utiles en cas de catastrophe naturelle ou de crise.

Deimos-1

Le système d'observation de la Terre Deimos-1, qui est composé du satellite et de la totalité du segment sol, appartient dans son intégralité à Elecnor Deimos, division technologique d'Elecnor. Elecnor Deimos Imaging, filiale d'Elecnor Deimos consacrée à la télédétection, se charge de l'exploitation et de la gestion de tous les composants de la mission en vue de générer et commercialiser des images à haute résolution et produits dérivés destinés à la caractérisation de la surface terrestre. Les domaines d'application de ces images sont entre autres l'agriculture, l'environnement, le changement climatique, la sécurité, la déforestation, la gestion des ressources hydriques et l'aide à la gestion des crises provoquées par des désastres naturels.

La caméra installée à bord du satellite Deimos-1 capture des images de la surface terrestre sur trois bandes spectrales fournissant un niveau de détail de 22 mètres sur une largeur de balayage de 620 km. Le satellite décrit chaque jour 15 orbites autour de la Terre et est capable de saisir une image de n'importe quelle partie du monde tous les trois jours.