22/05/2019
L'assemblée générale des actionnaires d'Elecnor, qui s'est tenue aujourd'hui à Madrid, a approuvé à une large majorité les comptes correspondant à l'exercice 2018, ainsi que tous les points proposés à l'ordre du jour.

Le président du groupe, Jaime Real de Asúa, a annoncé qu'Elecnor distribuera à ses actionnaires un dividende au titre de l'exercice 2018 supérieur de 7,1 % au dividende de l'exercice 2017. Ce dividende représente une distribution sur le résultat consolidé de 36 %, soit une hausse d'un point par rapport aux années précédentes. Tout cela garantit, comme l'a déclaré M. Real de Asúa, « la continuité de notre politique de durabilité en matière de rétribution, avec un paiement ininterrompu et toujours en espèces ».

Le dividende total par action s'élève à 0,307293 euro, dont 0,05512 euro a déjà été distribué par action. Le 12 juin prochain, la part restante de 0,252173 euro par titre sera versée comme dividende complémentaire.

En ce qui concerne la rentabilité, M. Real de Asúa a souligné que la société a été en mesure de « maintenir la stabilité de la cotation lors de ce dernier exercice particulièrement difficile pour les grandes entreprises espagnoles en Bourse. Le cours de clôture du 31 décembre dernier était de 13,20 euros par action, contre 13,29 euros un an plus tôt. Cette performance est nettement supérieure à l'indice boursier espagnol Ibex-35, qui a accumulé en 2018 une baisse significative de 15 %. »

2018 : solidité et croissance

En 2018, Elecnor a réalisé un bénéfice net consolidé de 74,3 millions d'euros, ce qui représente une augmentation de 4,3 % par rapport aux 71,2 millions d'euros de 2017. En ce qui concerne l'EBITDA normalisé, le Groupe Elecnor a atteint 338,6 millions d'euros, à savoir une augmentation de 3,7 % par rapport à l'EBITDA normalisé enregistré en 2017.

Le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 2,273.1 milliards d'euros. Dans la répartition du chiffre d'affaires par zones géographiques, le marché international représente 57 % du total et le marché national représente 43 %.

La génération de liquidités positive issue des activités du Groupe Elecnor a favorisé les performances réalisées au niveau de la dette corporative nette du Groupe, qui a réduit de 38 %, en passant de 223 millions d'euros en 2017 à 138 millions en 2018.

Effectif

En Espagne, le Groupe a créé 707 nouveaux emplois en 2018, pour un effectif mondial de 13 889 personnes.

L'engagement d'Elecnor se traduit par son plan pour l'égalité, qui promeut différents aspects : formation, rémunération, communication, sélection, conciliation et amélioration de la protection sociale. En outre, le Groupe dispose d'une politique de conformité et de contrôles internes visant à garantir la non-discrimination.

Grâce à son système de conformité, Elecnor a récemment obtenu la certification à la norme UNE 19601 relative aux systèmes de gestion de la conformité pénale, la référence principale en Espagne dans la conception et l'articulation de systèmes de prévention des risques de sanction pénale qui s'inspire en grande partie des normes internationales les plus strictes dans ce domaine. Cette nouvelle reconnaissance s'ajoute à l'obtention, début 2018, de la certification Aenor relative aux systèmes de gestion anti-corruption selon la norme UNE-ISO 37001, la première norme internationale et la plus exigeante relative aux systèmes de gestion dans ce domaine.

En voie d'atteindre les objectifs de 2019

Suite aux données du premier trimestre 2019, le Groupe Elecnor maintient ses objectifs pour 2019. 

Le carnet de commandes en attente d'exécution en date du 31 mars 2019 a augmenté de 4,1 %. Il atteint 2,320 milliards d'euros (2,229 milliards d'euros au 31 décembre 2018) selon la répartition suivante : 77 % sur le marché international et 23 % sur le marché national.

Accords de l'assemblée des actionnaires 

L'assemblée des actionnaires a également approuvé différentes propositions relatives au Conseil d'administration. Elle a ainsi réélu les membres suivants du Conseil d'administration : Cristóbal González de Aguilar Alonso-Urquijo en qualité d'administrateur principal, Isabel Dutilh Carvajal en qualité d'administratrice indépendante et Emilio Ybarra Aznar en qualité d'administrateur indépendant. 
16/05/2019
Elecnor a obtenu un contrat de 47 millions d'euros pour la construction de 6 centrales éoliennes à Zaragoza. Ces centrales, promues par Forestalia, totaliseront une puissance installée de 231 MW et comprendront la construction de 3 postes électriques de 132/30 kV et de 2 lignes d'évacuation de 132 kV. Les 6 centrales font partie du projet Phoenix (« Proyecto Phoenix »), auquel participent ENGIE, Mirova et Forestalia. GE Renewable Energy est le fournisseur de technologies des centrales, financées par JP Morgan, Santander Corporate & Investment Banking et Banco Sabadell. 

La fin des travaux de construction est prévue pour le mois de novembre de cette année. Le domaine d'intervention d'Elecnor inclut les études et travaux préliminaires, les travaux de génie civil pour la réalisation des centrales éoliennes, les travaux électriques et la construction de 3 postes électriques et de 2 lignes d'évacuation des centrales. L'énergie électrique générée par les turbines éoliennes sera transportée par l'intermédiaire d'un réseau sous-terrain de 30 kV jusqu'aux postes électriques, lesquels augmenteront la puissance générée de 30 kV à 132 kV.

Les centrales éoliennes Monlora I, Monlora II, Monlora III, Monlora IV, Monlora V et La Sarda, représentant un total de 61 aérogénérateurs d'une puissance unitaire de 3,83 MW, seront situées aux abords des municipalités de Sierra de Luna, Luna, Las Pedrosas et Castejón de Valdejasa, dans le canton appelé Cinco Villas, à environ 60 kilomètres au nord-est de Zaragoza. Ce groupe de 6 centrales générera 35 millions d'euros tout au long de ses trois décennies de vie utile, tant en impôts municipaux qu'en revenus pour les locataires des terrains.

13/05/2019

Elecnor a conclu un accord stratégique avec Vinccler, société internationale d'ingénierie et de construction, pour se lancer dans l'activité du pétrole et du gaz en Équateur. Le groupe espagnol est donc entré à hauteur de 30 % au capital de Wayra Energy S.A., filiale de Vinccler présente en Équateur. L'objectif de l'opération est de mener à bien conjointement les projets qui ont été confiés à cette société par le gouvernement équatorien dans le cadre de contrats signés avec l'entreprise publique équatorienne Petroamazonas EP. Cet accord marque les débuts d'Elecnor dans l'exploitation pétrolière, à l'échelle nationale et internationale.

Le champ Paka Norte a été attribué à Wayra Energy suite à l'appel d'offres « Campos Menores 2017 » lancé par Petroamazonas EP en République équatorienne. Et en 2018, Wayra Energy remportait deux autres champs matures, Oso et Yuralpa, dans le cadre de l'appel d'offres « Oil & Gas 2018 ».

L'objectif est d'accroître de 30,7 millions de barils la production de ces champs pétroliers attribués à Wayra Energy, entreprise dont Elecnor détient dorénavant 30 %, dans le cadre d'un contrat de services sur dix ans. Pour ce faire, 52 puits seront forés ou réactivés. Les investissements réalisés pour cette opération s'élèveront à 332 millions de dollars (soit environ 276 millions d'euros) pour la modernisation ou la mise en marche de ces puits.

Elecnor en Équateur

Elecnor, filiale du Groupe Elecnor, est une entreprise équatorienne créée en 1975. Depuis ses débuts, elle bénéficie d'une réputation d'excellence dans les projets « clés en main » (EPC – ingénierie, approvisionnement et construction) dans les domaines suivants : lignes de transport électrique à 230 et 138 kV, lignes de sous-transport électrique à 69 kV, lignes de distribution à 13,2 kV, postes électriques et éclairages.