11/11/2020

El grupo español de infraestructuras, energía, servicios y telecomunicaciones Elecnor se ha adjudicado un nuevo contrato para desplegar fibra óptica en Reino Unido por 55 millones de euros. Se trata del segundo acuerdo de este tipo que ha alcanzado Elecnor en este país en menos de un año.

IQA, la filial de Elecnor en el país desde 2012, ha firmado un contrato con CityFibre, el principal operador de banda ancha alternativo del país, para construir una red de fibra óptica en North Tyneside, en el noreste de Inglaterra. El despliegue impulsará la productividad y la innovación en los negocios, mejorando el dinamismo económico de toda la comunidad, gracias a una infraestructura que permitirá un servicio de 1.000 megabytes por segundo y que llegará a 109.000 hogares

Antonio Henarejos, Managing Director de IQA, ha señalado: “Estamos muy entusiasmados de poder trabajar en este proyecto para CityFibre en North Tyneside después de nuestra experiencia previa en Newcastle. Es magnífico ser parte de un proyecto que transforma la experiencia digital de la comunidad proporcionándole una banda ancha más estable y eficiente”.

La filial del grupo Elecnor afianza con este nuevo proyecto su presencia en el plan de desarrollo de fibra óptica que Reino Unido está realizando y demuestra estar a la vanguardia para cubrir las demandas de servicios actuales, además de convertirse en uno de los socios de referencia para CityFibre. La previa experiencia de Elecnor en la construcción de las infraestructuras necesarias para el despliegue en países como España o Italia constituye una valiosa experiencia en el área de telecomunicaciones con mucho potencial de crecimiento en el mercado británico. Ya a finales de 2019, IQA se adjudicó otro contrato con CityFibre para hacer un despliegue similar en Newcastle por 66 millones de euros. 

Los trabajos promovidos por CityFibre se enmarcan en un macroproyecto que Reino Unido está desarrollando para llevar la fibra óptica a todo el país, ya que en estos momentos esta red apenas llega al 10% de los hogares frente al 80% que se alcanza en España.  En este contexto, CityFibre se ha convertido el principal operador de banda ancha alternativo de Reino Unido. La compañía ha anunciado una inversión de 1,5 billones de libras para construir instalaciones de despliegue de fibra en 27 ciudades.

03/11/2020

Elecnor, groupe d'infrastructures, d'énergie, de services et de télécommunications, a terminé les neuf premiers mois de 2020 sur un bénéfice net consolidé de 55,9 millions d'euros, ce qui représente une baisse de 2,1% par rapport aux 57 millions enregistrés sur la même période lors de l'exercice précédent. Cette évolution fait ressortir les conséquences de la crise du COVID-19 sur les opérations de la deuxième moitié du mois de mars, une circonstance en quelque sorte atténuée grâce à la diversification géographique et aux activités du Groupe.  Toutefois, le troisième trimestre a vu de meilleures performances des activités qui développent les contrats d'Elecnor, ce qui nous a permis de passer d'une contraction du résultat de -9,1 % sur les six premiers mois de l'année à -2,1 % sur les neuf premiers mois.


 

La performance des activités du groupe pendant la crise démontre le caractère fondamental et essentiel de ses opérations. Le secteur des infrastructures développe un large éventail de services qui ont été touchés au cours du premier semestre, mais qui, en raison de leur caractère essentiel, ont vu leurs activités se normaliser au troisième trimestre. En outre, elle développe des projets clés en main dans différents secteurs et pays, notamment dans le secteur de l'énergie, où les investissements se sont poursuivis. L'impact sur l'activité de l'entreprise concessionnaire a été modéré puisque la majeure partie des actifs sont en exploitation. Ces actifs ont enregistré de bons résultats, malgré l'impact sur le compte de résultat de la dépréciation des devises dans lesquelles ils opèrent. 


Rafael Martín de Bustamante, Administrateur Directeur Général d'Elecnor, signale : « La priorité du Groupe, durant tous ces mois, a été d'assurer la sécurité de ses employés, de ses clients et de ses fournisseurs, ainsi que de renforcer la solidité du bilan. Avec ces objectifs, Elecnor a mis en place une série de mesures de maîtrise des coûts et de flexibilité de l'emploi qui nous permettent d'atténuer les risques auxquels nous sommes confrontés. Ce plan a permis de rétablir progressivement le fonctionnement complet de la main-d'œuvre et, par conséquent, les entreprises continuent de générer un flux de trésorerie opérationnel solide, ce qui renforce notre situation financière. De plus, la compagnie dispose de lignes de financement disponibles pour des montants suffisants qu'elle avait prévus pour affronter les besoins en liquidité dans la situation actuelle.»


En vue de la clôture de l'exercice 2020, le Groupe Elecnor, soutenu par son solide portefeuille de contrats et par sa diversification géographique et commerciale, espère que ses activités atteindront des chiffres similaires à ceux de l'année précédente. De plus, cela reflète le fait qu'il est considéré que la recouvrabilité des investissements ne sera pas compromise par les effets de la situation pandémique.

 

Chiffre d'affaires en légère baisse et portefeuille de production en hausse 

 

Au 30 septembre 2020, les ventes consolidées du Groupe s'élèvent à 1 612,1 millions d'euros (contre 1 671 millions d'euros pour les 9M 2019). De ce chiffre, le marché intérieur représente 52 % (47 % pour la même période de l'année précédente) et le reste, 48 %, est généré à l'échelle internationale (contre 53 % il y a 12 mois).  Concernant la ventilation de ce montant des recettes, une part de 95 % est liée à l'activité en matière d'infrastructures, tandis que les 5 % restants correspondent aux concessions. 

 


Les bonnes performances des activités d'infrastructures au cours du dernier trimestre ont permis de récupérer dans une large mesure l'impact de la crise sanitaire, qui l'a affectée depuis la mi-mars.

Sur le marché intérieur, les ventes ont atteint des taux de croissance positifs grâce à l'engagement de nos principaux clients de services qui ont maintenu ou même avancé leurs plans d'investissement en anticipant les opportunités découlant du Plan national intégré pour l'énergie et le climat (PNIEC) 2021-2030. En outre, au cours de cette période, des travaux ont été réalisés sur la construction de centrales éoliennes en Galice et à Saragosse, ainsi que sur les parcs solaires photovoltaïques à Ciudad Real et Cáceres.


Sur le marché international, où les alertes se sont déclarées de manière échelonnée dans les pays dans lesquels le Groupe agit, il convient de noter l'évolution positive de la construction de lignes de transport électrique au Brésil et au Chili, ainsi que des filiales américaines (Hawkeye et Belco). Les projets d'envergure d'énergie solaire en Australie qui seront développés au cours de l'exercice n'ont pas commencé à cette période et, par conséquent, leur contribution se verra dans les derniers mois de l'année.


L'activité des concessions atténue l'effet de la dépréciation des devises dans lesquelles le Groupe exploite ses actifs, notamment au Brésil et au Chili, par la plus grande ressource éolienne disponible au Brésil au cours de cette période de l'année, maintenant la stabilité des résultats des autres sociétés dans cette activité. Le Groupe gère 5 740 kilomètres de lignes de transport électrique au Chili et au Brésil et participe à l'exploitation, et à la construction de centrales d'énergie renouvelable représentant une puissance totale de 1 744 MW en Espagne, au Brésil, au Canada, en Colombie et en Australie.


Le carnet de production au 30 septembre et en attente d'exécution au cours des 12 prochains mois s'élève à 2,316 milliards d'euros (contre 2 223 millions d'euros fin 2019), soit une augmentation de 4,2 %. Selon la répartition suivante : 74 % sur le marché international et 26 % sur le marché national. Les marchés nationaux ont été favorisés par la promotion des parcs photovoltaïques et des centrales éoliennes, tandis que le portefeuille international comprend des contrats importants au Brésil, en Angola, aux États-Unis et en Italie.


30/10/2020

El Consejo de Administración de Elecnor, en su reunión celebrada el 28 de octubre de 2020, ha acordado, previo informe de la Comisión de Nombramientos y Retribuciones, el nombramiento, con el carácter de dominical, de don Santiago León Domecq como miembro del Consejo de Administración.

Dicho nombramiento se ha acordado por cooptación para cubrir la vacante producida por el fallecimiento del consejero dominical don Fernando León Domecq.